Outils: références générales

La liste suivante a été proposée par Julie d’Andurain et Constance Margain

  • François Autrand, Prosopographie et genèse de l’Etat moderne, L’Ecole normale supérieure de jeunes filles, n° 30, Paris, 1984.
  • Hervé Bastien, La France contemporaine, méthode pour la recherche historique, Paris, Masson, 1994.
  • Donald Broady, « French prosopography: definition and suggested readings », Poetics, n°30, Issues 5-6, octobre/décembre 2002, p.381-385.
  • Myriam Carlier, Jan Dumolyn, Konrad Verboren, « A Short Manual to the Art of Prosopography », in Katharine S. B. Keats-Rohan (ed.), Prosopography Approaches and Applications. A Handbook, Oxford, Occasional Publications UPR, 2007, document en ligne, consulté en ligne le 2011-11-3,
  • Christophe Charle (éd.), Histoire sociale, histoire globale?, Actes du colloque des 27-28 janvier 1989, éditions de la MSH, Paris, 1993.
  • Christophe Charle, « Prosopography (collective biography) », International Encyclopedia of the Social and Behavioral Sciences, Oxford, Elsevier Science Ltd, 2001, vol. 18, p.12236-12241.
  • Christophe Charle, Jean Nagle, Marc Perrichet, Michel Richard, Denis Woronoff, Prosopographie des élites françaises (XVIe-XXe siècles), guide de recherche, Paris, CNRS, 1980. (et d’une manière générale, les ouvrages de Christophe Charle)
  • Gidon Cohen, « Missing, Biased and Unrepresentative: the quantitative analysis of multi-source biographical data », Historical Methods, 35, 4, 2002.
  • Alexander Gallus, « Biographik und Zeitgeschichte », Aus Politik und Zeitgeschichte, 1-2/2005, p.39-45.
  • Jean-Philippe Genet, Günther Lottes (éd.), L’Etat moderne et les élites, 13è-18è siècles : apports et limites de la méthode prosopographique, Actes du colloque international, CNRS, Paris, 1991, p.476.
  • Claire Lemercier et Claire Zalc, Méthodes quantitatives pour l’historien, édition La Découverte, collection Repères, 2008.
  • Claire Lemercier, L’histoire politique en renouveau, réseaux et groupes d’influence, ouvrage issu du séminaire du CHPP, 2010.
  • Claire Lemercier, « Analyse de réseaux et histoire », Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 2005, p.88-112.
  • Bernard Lepetit, « L’histoire quantitative : deux ou trois choses que je sais d’elle », Histoire & Mesure, volume 4, n° 3/4, 1989, p.191-199.
  • Jean-Claude Passeron, « Biographie, flux, itinéraires, trajectoires », Revue Française de Sociologie, vol. 31, n° 1, 1990, p. 3-22.
  • Alvaro Pires, Échantillonnage et recherche qualitative : essai théorique et méthodologique, La recherche qualitative. Enjeux épistémologiques et méthodologiques, Gaëtan Morin Éditeur, Montréal, 1997, p. 113-169.
  • Wilhelm Heinz Schröder, « Kollektivebiographie: Spurensuche, Gegendstand, Forschungstrategie », Historical Social Research, Supplement, n° 23, 2011, p. 74-152.
  • Séverine Sofio, « Les plasticiennes et le champ de l’art parisien 1789-1848 », Université de Paris I, 2009, document en ligne, présentation orale du travail prosopographique, consulté le 2011-01.
  • Lawrence Stone, «  Prosopography, Daedalus », vol. 100, n° 1, Historical Studies Today, 1971, p.46-79.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.