Archives par étiquette : monde enseignant

Outils:Prosopographie des mondes enseignant et savant

Sur le thème de cette première séance, et concernant la période contemporaine, quelques pistes sur la question des sources:

articles et ouvrages

  • « Les dossiers nominatifs au XIXe siècle: regards croisés de l’administration sur les personnes », Revue administrative, 2007
  • Armelle Le Goff (dir.), Les hommes et les femmes de l’Université, deux siècles d’archives, Paris, DAF-INRP, 2009.
  • Thérèse Charmasson et Armelle Le Goff (dir.), Mémoires de lycées archives et patrimoine, Paris, DAF-INRP, 2003.
  • A. Charon, B. Delmas et A. Le Goff (dir.), « La France et les Français en Russie. Nouvelles sources et approches (1815-1917) », Etudes et rencontres de l’école des Chartes, n° 34, 2011.

sources et ressources (fichier pdf)

Et par ailleurs, un autre blog dont les préoccupations recoupent celles ici évoquées: Héloïse, réseau européen sur les bases de données historiques relatives aux universités.

Prochaine séance du séminaire: quelques pistes bibliographiques

Voici quelques références bibliographiques, bien évidemment non exhaustives, sur des recherches en histoire de l’enseignement supérieur ayant une base prosopographique :

  • Marie Scot « Faire école : les alumni universitaires indiens de la London School of Economics », Histoire@Politique 3/2011 (n° 15), p. 4-24.
  • Jean-Hervé Jézéquel « Les professionnels africains de la recherche dans l’État colonial tardif », Revue d’Histoire des Sciences Humaines 1/2011 (n° 24), p. 35-60.
  • Thierry Kouamé, « L’apprentissage de la sociabilité dans les collèges parisiens à la fin du Moyen Âge », Hypothèses 1/1997, p. 133-140.
  • Laurent Rollet « Peut-on faire l’histoire des pôles scientifiques ? », Histoire de l’éducation 2/2009 (n° 122), p. 93-113.
  • Emmanuelle Polack, « Découvrir Le Toit familial, foyer d’étudiants juifs à Paris, 1952-2000 », Archives Juives 2/2004 (Vol. 37), p. 127-134.
  • Catherine Goldstein, « Les autres de l’un : deux enquête prosopographique sur Charles Hermite », pré-print, http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00734576
  • Thierry Kouamé, Le collège de Dormans-Beauvais à la fin du Moyen Âge. Stratégies politiques et parcours individuels à l’Université de Paris (1370-1458), Leiden – Boston, Brill, 2005 (Education and Society in the Middle Ages and Renaissance, 22).
  • Boris Noguès, Une archéologie du corps enseignant. Les professeurs des collèges parisiens aux XVIIe et XVIIIe siècles (1598-1793), Paris : Belin, 2006.
  • Bruno Belhoste, La Formation d’une technocratie. L’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris : Belin, 2003.
  • Guy Caplat, Bernadette Lebedeff-Choppin, L’inspection générale de l’enseignement supérieur au XIXe siècle, Paris : INRP, 2002, 317 p.
  • Jean-François Condette, Les recteurs d’académie en France de 1808 à 1940. Tome 3 : Le recteur, l’École, la Nation entre réalités scolaires locales et politiques éducatives nationales, Paris : INRP, 2009.
  • Christophe Charle, La République des universitaires, 1870-1940, Paris : Seuil, 1994.

Le monde enseignant

La première séance du séminaire, le 12 octobre, sera consacrée à la prosopographie du monde enseignant. Dans cette perspective, voici quelques liens et références pour ceux qui s’y intéressent particulièrement:

• le blog Héloise, qui rend compte de l’activité d’un nouveau réseau dédié aux bases de données sur les universités européennes; nombre d’entre elles comportent une perspective prosopographique. Le projet Studium Parisiense sera présenté lors du séminaire. On trouve d’autres informations sur la page du Lamop.

• Le projet relatif à la faculté des sciences de Paris au XIXe siècle est présenté dans un article à paraître prochainement « Quelle approche prosopographique?« .

• Enfin, on peut consulter la page de Pierre-Yves Lacour.